Les avantages de la construction écologique par rapport à la maçonnerie traditionnelle

Catégories Info

maçonnerie  photo

Bâtiment vert ou maçonnerie traditionnelle ? Une question que les professionnels commencent à se poser de plus en plus souvent ces dernières années. Une question plus que légitime, qui mérite une brève analyse, mais dont nous anticipons déjà la réponse – un peu  » parce que nous sommes biaisés  » : la construction verte est la nouvelle voie à suivre.

FAIBLES COÛTS ET HAUTE QUALITÉ

En simplifiant, on peut dire que le choix du bois, par rapport à la maçonnerie, permet de réduire les coûts et d’améliorer la qualité. La transformation et la pose des matériaux en bois nécessitent beaucoup moins d’énergie et l’isolation thermique, acoustique et hygrométrique est supérieure à celle des structures traditionnelles.

Dans une maison en construction verte, donc, vous n’aurez certainement pas de problèmes de moisissure : les matériaux utilisés permettent aux murs de respirer.

TEMPS PLUS COURTS ET GARANTIE ÉLEVÉE

Les facteurs à prendre en compte concernent donc le calendrier. Pour une maison en maçonnerie, il faut plus de temps, plus d’heures de travail pour les ouvriers et pour les interventions ultérieures des installateurs et des techniciens.
Elle va de 2/3 ans normalement requis dans la construction traditionnelle, à 3/6 mois pour la construction d’une structure en bâtiment vert « clé en main ». Dans les maisons en bois, la construction est plus facile et le prix final est bloqué, sans modifications en cours de construction dues, par exemple, à une augmentation du temps de travail.

La garantie est également avantageuse : de 10 ans de maçonnerie à 30 ans pour les maisons en bois.

INCENDIES ET TREMBLEMENTS DE TERRE

Les autres avantages dont il faut tenir compte sont les tremblements de terre et les incendies. Une maison en bois offre une sécurité antisismique que la maçonnerie traditionnelle n’a pas et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la maison en construction verte est plus isolante en cas d’incendie. La structure en bois est en effet recouverte de panneaux de pharmacie, de fibres ou de plaques de plâtre : des matériaux présentant d’excellentes caractéristiques ignifuges. Enfin, l’auto-inflammation du bois se produit à 300 degrés Celsius, tandis que les risques d’effondrement des structures en béton armé ou de déformation de l’acier se produisent même à 200 degrés Celsius.

En conclusion, nous devons nous rappeler que les gens ressentent une attirance instinctive et une connexion avec les matériaux naturels comme le bois, qui contribuent de manière significative au bien-être individuel et à l’harmonie entre l’homme et l’environnement. Il semble plongé dans la nature, respirant l’odeur de la résine.

C’est pourquoi, partout dans le monde, la construction se rapproche de plus en plus de ce matériau, aussi bien dans les maisons individuelles en milieu rural que dans les grandes villes, où de célèbres architectes se mettent à l’épreuve en construisant de beaux gratte-ciel en bois efficaces.